Céline Rubis

PROJET / ELLES ST JEAN

La pArtagerie est un lieu associatif qui se cache derrière de lourdes portes en bois, au début de la rue Kléber, presque à l’angle du cours de la Marne. La petite vitrine décorée et colorée attire sans tape à l’œil. On entre dans un joli espace au sol en damier noir et blanc, accueillies ce jour-là par Karine une créatrice invitée à exposer ses origamis et créations d’inspiration japonaise.
Julie Blaquié illustration Bordeaux, ateliers, carnet de voyage

L’association PART-ÂGE nait au début de l’année 2014, en Février 2015 elle s’installe dans son local actuel au 5 rue Kléber. L’association a été rapidement propulsée grâce au bouche à oreille et aux réseaux sociaux. De sa voix douce teintée d’un léger accent du Lot et Garonne, Céline évoque avec une émotion contenue la gestation du lieu.
Céline Rubis et Gaëlle Laffond sont à l’origine de ce lieu. Gaëlle est animatrice jeunes enfants et Céline infirmière psy. C’est la naissance du premier enfant de Céline et le choix de l’accompagner et de vivre avec lui au quotidien dans un lieu qui permet à chacun de s’épanouir qui a poussé les deux jeunes femmes à créer l’association PART- ÂGE.
La pArtagerie est un lieu multigénérationnel, prévu dès le départ pour être un showroom de créateurs, un café ainsi qu’un espace jeux pour les enfants. Avant, cet espace avait hébergé une asso étudiante, un restaurant et même un garage. En un mois, les bénévoles ont tout nettoyé et redécoré, tout a été assez vite pour cette jeune association. Le second enfant de Céline est né un jour après l’ouverture de la pArtagerie, la veille elle ponçait encore la cabane pour enfants.

Julie Blaquié illustration Bordeaux, ateliers, carnet de voyage

« Ce lieu a une âme, on s’y sent bien et il s’est créé une alchimie très forte ici, c’est une aventure humaine extraordinaire ».

Lieu ouvert du mercredi au samedi de 10H à 19H et lors d’événements ponctuels, la pArtagerie trouve dans ce quartier l’aide d’autres associations et a vite tissé des liens avec les riverains. La vocation sociale de l’association va se développer dans les mois à venir. Les ateliers phares de la pArtagerie sont les ateliers de cuisine végétalienne et  les ateliers pour enfants intitulés graine d’école Steiner, pour une pédagogie alternative. Prochainement,e' »zsqe les mercredi et samedi seront réservés à de la petite restauration en co-cuisine végétalienne, bio et locale.
La pArtagerie est un lieu pensé pour les familles avec une adhésion familiale possible (pour les enfants, parents et grands-parents). Mais ces trentenaires peinent à recruter des personnes plus âgées et l’idée de la transmission transgénérationnelle reste au cœur de l’association.

« On recherche plutôt des gens de la génération de nos parents, qui apporteront une nouvelle énergie. »

Julie Blaquié illustration Bordeaux, ateliers, carnet de voyageLa plupart des membres fondateurs de la pArtagerie sont des jeunes mamans. Céline a fait le choix de mettre son métier en stand by pour s’occuper de ses enfants. Ce lieu est celui dont elle rêvait pour créer et avoir ses enfants proches d’elle. De manière informelle, l’éducation et la relation parents / enfants est au cœur du projet. L’espace jeux, au centre du lieu, est dédié aux enfants, une bibliothèque, une cabane et de nombreux jeux simples sont à la disposition de tous. Dans cet univers très féminin, les hommes sont les bienvenus et peuvent prendre leur place, qu’ils soient créateurs ou qu’ils souhaitent animer des ateliers, y assister ou venir en tant que pères. L’espace est dédié aux familles, pas seulement aux mères et aux enfants. Chacun peut venir apporter sa pierre à l’édifice, sa singularité au groupe et toutes les bonnes volontés sont bienvenues. La pArtagerie vient de fêter ses 1 ans, et continuera à se développer avec l’aide de nouveaux bénévoles.
Julie Blaquié illustration Bordeaux, ateliers, carnet de voyageAprès avoir vécu un début plein d’allant pour ce beau projet, Céline désire aujourd’hui pouvoir fédérer de nouveaux  bénévoles et continuer de faire vivre un lieu ambitieux qui accueillera prochainement un groupement d’achats. Comme tout lieu associatif, c’est l’énergie des membres et des bénévoles qui est moteur du projet. Comme toute jeune mère, Céline ne peut s’investir qu’à temps partiel et si elle a donné vie à son rêve, elle espère aujourd’hui le voir grandir et progresser pas à pas, s’enrichissant au fur et à mesure des rencontres et de l’envie des autres.
Ci-dessous la charte de l’association PART-ÂGE en mind mapping.
Julie Blaquié Illustration Bordeaux

Texte Caroline Cochet / Dessins Julie Blaquié / Projet « Elles Saint Jean »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*